Je suis indolente, mes yeux sont vagues, vagues, vagues
Et je balance mes hanches vaguement
Mes lиvres remuent, fardйes de mots si vagues, vagues
Les passants hйsitent en me croisant
Le temps maudit toujours les presse
Le vent si lent pour celle qui attend
Le temps me berce de paresse alors je chante sans fin ce vague chant

Les jeux de l'amour sont comme les jeux du hasard
Qui rкve de cњur souvent est servi de pique noir
Qui cherche un regard reзoit des rires moqueurs

Les hommes nonchalants me font des signes vagues, vagues
Et me frфlent de l'йpaule vaguement
Une йtreinte vague entre deux кtres vagues, vagues
C'est un peu renier le nйant
Le temps maudit toujours nous presse
Le temps pourtant qui va si lentement
Le temps efface mes caresses alors je chante sans fin ce vague chant

Les jeux de l'amour sont comme les jeux du hasard
Qui rкve de cњur souvent est servi de pique noir
Qui cherche un regard reзoit des rires moqueurs

Et je suis si triste quand les hommes vagues, vagues, vagues
Se reposent dans mes bras vaguement
Vaguement divaguent dans leur sommeil si vague, vague
Quand ils dorment, ils ressemblent aux enfants
Le temps maudit toujours m'oppresse
Le temps qui va son lent balancement
Le temps emporte ma tendresse alors je chante sans fin ce vague chant

Les jeux de l'amour sont comme les jeux du hasard
Qui rкve de cњur souvent est servi de pique noir
Qui cherche un regard reзoit des rires moqueurs.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Blues Indolent Lyrics

Helena Noguerra – Blues Indolent Lyrics