Tel un forçat brisant ses chaînes
Tu joins tes poings et tu contiens ta haine,
Tu es sorti, retour à la vie.
Il faut te racheter, prix de ta liberté.
Ils t'ont dit non à l'agence de placement
Ca t'a surpris, t'attendais pas ça des gens,
T'estimes avoir payé, été humilié,
Comme ça, toute ta vie, tu seras poursuivi.

Bouge,
Redresse-toi et bouge
Défends-toi.
On parle autour de toi.

Tu vas peut être braquer et recommencer
Jusqu'à ta mort, prisonnier de ton passé
Une dernière plainte, tu veux réagir.
Tu ne veux pas croupir, tu ne veux pas pourrir.
Ils t'ont laissé sortir mais sans y penser,
Tu rôdes dans la rue, tu te déplace en cage
Un jour, ils te serreront pour te faire replonger.
Dans une orgie de sang tu vas riposter.
L'homme qui franchit les portes d'une prison
En reste marqué à vie, quoi qu'il fasse
Sur le chemin de la réinsertion sociale,
La société est vindicative.

Un ex-condamné ne sera jamais quitte de sa dette,
Même après l'avoir payé car on lui refusera le droit de vote
Mais il paiera ses impôts et sera mobilisé
Si une guerre se produit.
Châtré de ses droits civiques, il restera un ex-taulard
L'homme à qui on refuse le droit de décision
N'est qu'une moitié d'homme.
Il se soumettra ou se révoltera.

Sors,
Allez, sors,
Sors tes griffes.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Sors Tes Griffes Lyrics

Trust – Sors Tes Griffes Lyrics

Songwriters: BERNARD BONVOISIN, NORBERT KRIEF
Sors Tes Griffes lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

LyricFind
Lyrics term of use