Fany, quand elle rкve, c'est que la nuit s'achиve
Elle voit le monde а son rйveil avec les yeux de son sommeil
А l'aube, elle se lиve, un chevalier l'enlиve
Pour l'emporter dans son chвteau, perchй au sommet du hameau

Fany, dans son оle, voudrait bien voir la ville
De l'autre cфtй des montagnes, elle a quelqu'un qui l'accompagne
Elle part pour l'йcole et sa fusйe dйcolle
Elle jette au passage un coup d'њil sur ses deux petits йcureuils

Parfois, quand elle berce sa petite princesse
Elle a les yeux d'une maman sur son visage de sept ans
Fany, quand elle aime, c'est comme un long poиme
Elle dit des mots qui n'ont plus cours que dans les vieux livres d'amour

Elle vit dans un songe, le reste est un mensonge
Son cњur est clair comme un ruisseau
Mais la vie trouble un peu son eau
Alors, elle rйsiste, le soir, quand elle est triste
Elle prie jusqu'а la nuit venue oour que son rкve continue

Et si par surprise, ses vњux se rйalisent
Elle dit "Je n'en crois pas mes yeux
Je dois rкver mais c'est tant mieux"
Que rien ne l'arrкte, ni chagrin ni dйfaite
Elle fait le monde а sa faзon, elle sait dйjа qu'elle a raison

Fany, quand elle rкve, c'est un jour qui se lиve.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Fany Lyrics

Yves Duteil – Fany Lyrics