Je viens d'en bas et je dois monter la pente, le bitume j'arpente.
L'amertume je chante.
Y a que les tunes qui m'enchantent.
Donc 1 pour les teu-ché, ici c'est le talent caché.
Je rap pour les têtes fâchées à la jeunesse gâchée.
Gros c'est Rohff au micro, pour tous les accrocs de ça,
Pour tous les mecs en chien, qu'on les crocs, tient croque ça.
Si tu me connais pas vas-y découvre, je suis toujours pas fait de couv'.
Quoi qu'il en soit les auditeurs qui bavent s'y retrouvent.
Avis à tous les mecs et meufs qui sont dans le mouv',
Je nique l'état et les keufs même sur un slow ou musique groove.
Pour le moment, t'es dans le coltard, t'es pensif.
Mon son s'empare de ton esprit, rajoute du bien à ton spliff.
L'instant est émotif, monte le son à fond même si il se fait tard,
Quand monsieur Rohff s'exprime, c'est pas du rap de fêtards.
Mais de la musique meurtrière, parce qu’il y a eu un meurtre hier,
La crime tourne dans ma rue, parce que le meurtre y est hier.
Nique ça mère, j'exprime ma rage sur ce son,
Comme de l'amour s'exprime cette garce de Véronique Samson.
Les jeunes ont besoin de mes chansons,
Parce que mes chants sont assez profond pour soulager la douleur.
Pas le temps de délirer, l'heure est grave,
Rien à foutre de signer des autographes, je rappe pour les braves.

C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Comprends pourquoi je fais pas de sentiments.
C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Désenchanté quand je vois une famille fondre en larmes.
C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Je serais peut-être jamais friqué, mais bon j'ai pas tout perdu.
Je veux pas être le favori des dingues, ni celui des baltringues,
Que dieu m'en soit témoin, je veux être celui des gens biens.

Je rappe dur, le ton froid, involontairement.
A tous les durs qui durent faut se repentir avant l'enterrement.
Même si on est fait à base de problèmes, faut se faire une raison,
Je vais pas me faire baiser par le système, la rue et ses illusions.
Que le chaytane aille se faire mettre, je veux pas être son avocat.
Je rappe honnête. Prends note, mes pensées sont encore nettes.
Je vois plus loin que ce que tu vois à ta fenêtre.
Pourquoi hier la vie t'a fait naître, respect aux frères qui font des rappels,
Gagnent des hars, c'est net.
Si t'apprécie c'est le mic.
Je décris ce que j'éprouve, écris ce que j'approuve,
Me vide pour mieux remplir ce que je découvre.
Rien ne va!
Depuis la nuit des temps, l'orgueil fait monter le ton,
Comment refaire le monde sans la machine à remonter le temps?
Comment la jet-set ce la fombe elle, grave, nous on bave.
Ignore la jalousie, si tu t'en sort, Bravo mon brave!

C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Comprends pourquoi je fais pas de sentiments.
C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Désenchanté quand je vois une famille fondre en larmes.
C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.
Je serais peut-être jamais friqué, mais bon j'ai pas tout perdu.
Je veux pas être le favori des dingues, ni celui des baltringues,
Que dieu m'en soit témoin, je veux être celui des gens biens.

Je rap pour les braves, les mecs qui cassent jamais les couilles,
Qui se débrouillent, travaillent honnêtement,
vivent de bracos et de magouilles, respect!
C'est ça, peu importe ton aspect!
Au point où on n'en est, on a la gueule du suspect!
Ramène des larcins, mon style vestimentaire à la démarche.
On se demande pourquoi rien ne marche, quand on va faire des démarches.
Rien a foutre de vos manifs, rien que tu gueule et que tu marche, ça change rien.
Ils se foutent de ta gueule et tu marche, ça te sert à rien.
Plus récent s'en sort, même s'ils dominent faut pas se laisser faire,
Chacun son domaine, persiste dans ce que tu sais faire.
N'en fais pas trop gros, fais-toi au bon niveau (Wow!)
Maintient la température de ton cerveau.
Chacun son destin.
Trace la route c'est pas le moment de se garer,
Quitte à être distant, je vais pas détourner parler c'est garer.

J'ai fait de ma vie un rêve, et de mon rêve, une réalité.
Comprends pourquoi je fais pas de sentiments.
Les cœurs saignent, et les regrets, on se les partage.
De mes textes, mes œuvres pleuvent mes larmes et mon sang.

J'ai fait de ma vie un rêve, et de mon rêve, une réalité.
Comprends pourquoi je fais pas de sentiments.
Les cœurs saignent, et les regrets, on se les partage.
De mes textes, mes œuvres pleuvent mes larmes et mon sang.

C'est de la tristesse que tu peux lire dans mes yeux.

Ouais mon gros
On s'en sort, tu m'écoute plus là
Désenchanté quand je vois une famille fondre en larmes.

On compte que sur nous, mais sur nous on compte peu hein.

Je veux pas être le favori des dingues, ni celui des baltringues,
Que dieu m'en soit témoin, je veux être celui des gens biens.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Sensation Brave Lyrics

Rohff – Sensation Brave Lyrics

Songwriters: M'Kouboi, Housni / Bonnefoi, Alain David Hichem / Couturier, Sylvain
Sensation Brave lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

LyricFind
Lyrics term of use