Chiffon imbibé d´essence,
Un enfant meurt en silence
Sur le trottoir de Bogotá
On ne s´arrête pas
Déchiquetés aux champs de mines,
Décimés aux premières lignes
Morts les enfants de la guerre
Pour les idées de leur père

Bal à l´ambassade,
Quelques vieux malades
Imbéciles et grabataires
Se partagent l´univers

Morts les enfants de Bopale,
Industrie occidentale
Parti dans les eaux du Gange,
Des avocats s´arrangent
Morts les enfants de la haine
Près de nous où plus lointaine
Morts les enfants de la peur
Chevrotine dans le cœur

Bal à l´ambassade,
Quelques vieux malades
Imbéciles et militaires
Se partagent l´univers

Morts les enfants du Sahel,
On accuse le soleil
Morts les enfants de Seveso,
Morts les arbres, les oiseaux
Morts les enfants de la route,
Dernier week-end du mois d´août
Papa picolait sans doute
Deux ou trois verres, quelques gouttes

Bal à l´ambassade,
Quelques vieux malades
Imbéciles les tortionnaires
Se partagent l´univers

Mort l´enfant qui vivait en moi,
Qui voyait en ce monde-là
Un jardin, une rivière
Et des hommes plutôt frères
Le jardin est une jungle,
Les hommes sont devenus dingues
La rivière charrie les larmes,
Un jour l´enfant prend une arme

Bal sur l´ambassade,
Attentat grenade
Hécatombe au ministère
Sur les gravats, les grabataires
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Morts Les Enfants Lyrics

Renaud – Morts Les Enfants Lyrics

Songwriters: FRANCK LANGOLFF, RENAUD SECHAN
Morts Les Enfants lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC, MINO MUSIC

LyricFind
Lyrics term of use