[Quote (not part of the lyrics):
"L'enfer n'est pas l'horreur; l'enfer c'est d'кtre avili jusqu'а la mort, soit
Que la mort vienne ou qu'elle passe. L'affreuse abjection de la victime, la
Mystйrieuse abjection du bourreau. Satan, c'est le Dйgradant. "
Malraux]

Fume а cor et а cri l'hivernale industrie
D'abatage а la chaоne, aprиs le soigneux tri,
Des viandes dйportйes pour l'incinйration.
Psychose du Virus: sauvage Inquisition.

D'йtranges mйdecins ont campй hфpitaux
A travers l'Europe pour gazer son flйau
(Fantasmйes bactйries d'un tribun nйvrosй
Infectant les cerveaux de la masse extasiйe).

Abois, pogroms razzias! Assourdissant chaos!
Vocifиrent les serfs de l'haute Gestapo:
Les dandys de Satan aux lourds casques d'acier
Entassent dans les trains d'йternels vacanciers.

Solennels roulements de bottes, de tambours,
Sous un ciel йclipse par le magma de fours
Crйmatoires, stryges а la puante haleine,
Crachant vies en cendres dans l'enclos de la haine;

Satanique opйra oщ de blonds troubadours
Scandent а l'unisson "j'attendrai ton retour!"
Baladant carcasses lacйrйes par les chiennes
Des officiers spermant au fond des vespasiennes!

Fume а cor et а cri l'hivernale industrie
D'abatage а la chaоne, aprиs le soigneux tri,
Des viandes dйportйes pour l'incinйration.
Ici les malades ont pris la direction
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Des Médecins Malades Et Des Saints Séquestrés Lyrics

Peste Noire – Des Médecins Malades Et Des Saints Séquestrés Lyrics