Et ainsi un mensonge devint ma vie.
Le royaume des йtoiles. Cosmos silencieux.
Oh dйsespoir, grand malfaiteur du pays des larmes.
Lвche-moi, je veux mourir tranquillement.
Dйjа, mon вme flotte comme un liquide invisible,
Dans l'infinie de l'empire de la mйlancolie.
Voilа... Le dernier solstice du millйnaire blanc.
Maintenant, sous mes pieds nus, le Dragon s'est enfin rйveillй.
Et dans cette obscuritй parfaite, la dйlivrance semble proche.
Trois trфnes, unis par la puissance magnifique de l'ange porteur de lumiиre.
Le temps ronge glorieusement le tronc de l'arbre de la vie.
Et loin d'ici, parmi les йtoiles, oщ le destin de l'homme est йcrit.
La pitiй pleure son inutilitй. Sur une colline obscure.
Sous la surface froide de la planиte oubliйe.
Une tour magnifique marque le lieu oщ le silence est mon fils invisible.
Quand le ciel aura arrкtй de nourrir la terre et quand
Les mers auront cessйs de voyager la planиte.
La haine serra maоtre de tout.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Royaume Des Reves (baronnesse Chap. Ii) Lyrics

Pazuzu – Royaume Des Reves (baronnesse Chap. Ii) Lyrics