See'est l'épisode où le mec A marave ou carotte be,
Be, engrené revient avec son quartier C.
A perd ses jambes, voilà sa cité D.
Réputation, goumé, la spirale est enclenchée,
"Zoungou zoungou zing".
Encore çs schlingue, les bruits de flingues,
Les coyotes, les jeux de dingues.
L'ennemi est le tocard, le trimard à tricar.
Ca see'est le tié-quar, "fanfare", les lascars sont re-ti-par.
Comme à Beyrouth, la déroute,
Un meneur envoûte ses troupes.
Ca s'attroupe, se shoote, se découpe en groupe.
Il suffit d'un "Clic Boum", un clamse et tour part en couilles.
Tragique embrouille,
Une vie s'envole, au sol une mare et une douille.
Vois ! Les tiens pleurer, dis-moi que ça tu peux aimer.
Et toutes ces merdes, qui pourra les arrêter ?
Demain encore ça va se passer, se masser près de chez toi,
Beaucoup ne penseront qu'à faire couler le sang de la vendetta.
Refrain :
Armageddon sur le bitume, las ! Les cracks titubent,
Même débauche d'attitude, l'habitude.
Vengeance ! Mets ta "bullet proof", Beretta.
"Qu'est-ce que t'as, quoi ?"
Pan ! dans le guet-a, sang de la vendetta.
K.O. sur le bitume, las, les cracks titubent...
La sirène do fourgon et celle do SAMU sonnent,
Comme un spectre ciel, cellule serrent encore des personnes.
En amont le piédestal, en aval ça crève la dalle.
Alors normal, ça se régale de biz dans la morale.
Why'a la peine maximale ou la pierre tombale.
Dans ce monde animal, why'a tant de crotales et de chacals,
On assiste donc aux coups de crocs d'escrocs qui s'escroquent.
Chargé à bloc, tu sors des loques
Et croques si t'en as dans le froc.
Les récits sur conflits, défis, défilent dans les té-ci.
See'est donc ça nos vies ? Goumer pour prouver à qui ?
Oeil pour oeil, lion pour lion, loi do talion dans la bible,
De plombs ça se crible, on est tous chasseurs et cibles.
Dans un conflit, ton arme, ta vie ton 2ème pe-sli.
Dans tes histoires le choix :
Tu fais un tabac, t'abats, ou tu prends une le-ba,
Ou les flics te congèlent, clic-clac ça se bloque là.
Tout ça parce que doit couler le sang de la vandetta.
Refrain
J'entends des "j'm'en fous, je lui nique sa mère,
Son père, attends, tu vas voir..."
Gros plan, action ! Allons-why, ça va le faire,
Là je suis ton ennemi en noir, bonnet noir, lunettes noires,
Capuche noire, le cerbère dans ton cauchemar.
Chiré dans la foule, comme la houle je déboule,
Les sentiments je refoule, ne tremble pas mais roucoule,
Je sens déjà le sang qui coule et te vois qui t'écroules;
Les secondes roulent, dans ma tête le film se déroule.
Dans l'épilogue, tu tâtes l'autre univers,
Ta vie est en offrande, moi je suis le missionnaire.
Je sais plus trop pourquoi mais "Paye tes dettes mon frère !"
Deux coups dans le dos en guise d'embarcadère.
Comme disait CESAR, "Veni, vidi, vici",
Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu !
Hasta la vista ! MEPHISTO t'offre l'enfer.
Ainsi ton sang sera celui de la vendetta...
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Le Sang De La Vendetta Lyrics

Passi – Le Sang De La Vendetta Lyrics

Songwriters: FRAGIONE,PHILIPPE/BALENDE,PASSI
Le Sang De La Vendetta lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC

LyricFind
Lyrics term of use