Son cabas sous le bras, en pleine nonchalance
Un peintre en batiment de moyenne importance
En ce jour de conge, traine son anatomie
Un sourrie iradiant sa tete de Lundi

Chaque jour, son visage
Mais le meme paysage
Defile en continu
C'est le train train absolu

Une fois bien maquille sa tete de Mardi
L'ovreuse de cinema ressasse les images
Qui se sont projetees dessus son blanc corsage
Esperant, pour demain, du neuf, de l'inedit

Aujorud'hui Mercredi, demain Jeudi, c'est bath!
Tous le gens que je croise ont ta tete adequate
Tetes blondes, tetes brunes si bien galvanisees
Jour apres jour, au rythme des caledrivers

Chaque jour, son visage
Mais le meme paysage
Defile en continu
C'est le train train absolu

Ce matin je revelt ma tete des dimanches
Journees emblematiques ou la semaine calanche
Dans une iterminable fin d'apres midi
J'attends impatiment ma tette de Lundi

Chaque jour, son visage
Mais le meme paysage
Defile en continu
C'est le train train absolu
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Calendar Lyrics

Paris Combo – Calendar Lyrics