Il s'approche et me lиche de ses rayons а la sensation nouvelle
Ni chaud, ni froid, juste plus prиs de moi
Il s'approche et s'accroche а mon corps ravinй pour enfin l'avaler
Ceux qui en reviennent disent que c'est tout blanc
Et que pour une fois c'est apaisant
Je regarde а la tйlй des documentaires animaliers
Savez-vous qu'en Australie des oiseaux font de la peinture
Et ces petits trains de scarabйes gros comme le poing
Qui sous la lune ondulent sur les dunes
Ce n'est pas tant que j'aime la mienne
Ce qui est sыare c'est que j'aime la vie
Parce qu'avec un cafard pareil
Je me serais bien flinguй ici

La vie est un chemin d'argile qui sous le soleil s'effrite
Oщ l'on s'embourbe sous la pluie et qui ne tient que gelй par l'hiver
J'avance dans le froid, sa morsure me fait courir
Phillipides maudit ma grande nouvelle а bras le corps
Je bute, tombe et repars laissant lа un bout de ma vie
Ma grande nouvelle aura changй, c'est la mort qui est annoncйe
Mais l'hiver c'est fait pour rйsister
Alors mes jambes le moteur, ma tripe l'ardeur
Mon cњur la blessure, ma tкte la rage
Se rйveillent tout d'un coup et lancent un sprint de fou
Rien ne m'arrкtera je serai premier avant la mort
Et bras d'honneur а l'arrivйe.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

À Pas De Géants Lyrics

Mano Solo – À Pas De Géants Lyrics