Il a ventй d'un si grand vent
Grand Dieu la cruelle tourmente
La moitiй de nos gens pleurait
Les autres chantaient des louanges
Les autres chantaient des louanges
Et tous ils ont maudit le sort
Et nous le maudirons encore
Jusqu'au moment de notre mort
Car toujours on nous pille
Et toujours on nous prend
Et c'est toujours - paye paysan !
Nous prйparons nos pierres
Noir sera notre temps
Et c'est toujours - paye paysan !
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Le Navire De Bayonne Lyrics

Malicorne – Le Navire De Bayonne Lyrics