Malik est fort, il a dix ans
C'est un grand ne lui dites pas le contraire
Ses parents sont morts il y a deux ans tombés sous les balles à huit ans c'est lui qui les enterre
Il est le grand frère de quatre petites sœurs
Il a promis à son père avant de partir
Qu'il les protégerait jusqu'à sa dernière heure
À chaque instant que la vie pourra lui offrir
Et la haine dans ses yeux oui s'éclaire chaque fois que son regard croise quelques soldats
Malik et ses sœurs habitent Bagdad
Au milieu du bruit des attentats ces deux dernières années n'ont été que combat
Survivre ici bas et aussi se nourrir
Difficile mais Malik ne baisse pas les bras
Il tiendra sa promesse et partira mardi

C'est touts les enfants du monde
De touts les ghettos de la terre
Ceux du tiers monde
Ceux qui vivent la guerre
Ceux sous les bombes
Et les décombres
Les enfants qui tombent à six ans comme militaires
Touts ces enfants du monde qui font face à la misère
Aux guerres civiles et à l'esclavage moderne
De Brazzaville à Maninberg résonnent les chants des enfants de la terre

Nous sommes au Cambodge
Jade a huit ans elle travaille dans les champs avec sa mère
Douze heures par jour, payée au lance-pierre à la fin du mois 50€ comme salaire.
L'année dernière au mois de décembre
On a vendu sa sœur pour payer les dettes
Sa mère regrette et dans sa chambre elle pleure tous les soirs au chevet de son père
Une femme a payé cher
Car elle été vierge
Dans deux trois années est-ce le sort qu'on lui réserve?
Elle ne fait que penser dans les rizières
Et ses yeux pleurent des rivières
Son pays porte encore les traces d'un génocide
Un peuple humilié décimé par la guerre
Jade a trop souffert c'est ce que le sort décide
Il guidera ses pas sur une mine enfouie sous terre

C'est touts les enfants du monde
De touts les ghettos de la terre
Ceux du tiers monde
Ceux qui vivent la guerre
Ceux sous les bombes
Et les décombres
Les enfants qui tombent à six ans comme militaires
Touts ces enfants du monde qui font face à la misère
Aux guerres civiles et à l'esclavage moderne
De Brazzaville à Maninberg résonnent les chants des enfants de la terre

Pablo a 12 ans vit en Colombie
C'est un enfant des ghettos de Bogotá
Il traîne la nuit il dit que son meilleur
Ami c'est son assassin de son guéreta
Il est payé et ses contrats
C'est d'exécuter des types pour la mafia
Sa grand- mère l'élève depuis son plus jeune âge
Depuis que sa mère avec la drogue s’est mis en ménage.
C'est un enfant tueur comme il y'en a tant
Il sait que d'une minute à l'autre un contrat l'attend
C'est un vaillant malgré ses 12ans
Il a déjà plusieurs fois fait couler le sang
Il sait que désormais c'est lui l'homme de la famille
Sa grand-mère survit grâce à l'argent qu'il lui ramène
Elle prie pour lui la nuit ne cesse de dire amen
Pourtant face à ce mur c'est lui qu'on fusille

C'est touts les enfants du monde
De touts les ghettos de la terre
Ceux du tiers monde
Ceux qui vivent la guerre
Ceux sous les bombes
Et les décombres
Les enfants qui tombent à six ans comme militaires
Touts ces enfants du monde qui font face à la misère
Aux guerres civiles et à l'esclavage moderne
De Brazzaville à Maninberg résonnent les chants des enfants de la terre
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Les Enfants Du Ghetto Lyrics

Kenza Farah – Les Enfants Du Ghetto Lyrics