Padapap...
Au chevet de son lit
Un jour l'homme clbre
Aux portes des tnbres
Appelle ses amis
Sur le point de mourir
Quelques hontes surviennent
Je ne puis repartir
Avant que ne convienne
Un pech qui me gruge
Vous en serez les juges
D'aussi loin que me souvienne
J'adorais avant tout
Qu'on m'encense et me loue
Qu'on m'encense et me loue
Et je suivis toujours
Ce penchant naturel
Sans chercher plus avant
Et que la vie est belle
Inutile de feindre
Cette dsinvolture
Qu'on s'efforcait de peindre
N'tait que devanture
L'acharnement seul
L'entetement d'une meule
Me fit toujours atteindre
Mes victoires sans geindre
Me fit parmi les hommes
Lever jusqu' gloire
Me fit parmi les pommes
Devenir cette poire
Padapap...
Est-ce cette pret
Cette folie des hauteurs
Qui fit de moi ce fou
Quand j'y songe je pleure
Comme un paon dans sa robe
Refusant les honneurs
Je me faisais si probe
Ah... L'or me lve le cur
L'or me lve le cur
Derrire moi se rangeait
Le petit le grand peuple
Et je le faisais rever
De l'impossible ailleurs
Eaux parfaitement pures
Et paysages vierges
Des paradis perdus
En Sibrie les cierges
Et ces comptes rendus
O nous apparaissions
Traqus ou hroques
Balthazar et Loc
Dans un ravin profond
Furent laisss pour morts
Lchet et remords
L'attendent-ils aux cieux
Pour me rappeler le crime
Me tirer les cheveux
Non, de rpondre une voix
Au sommet des plus hautes montagnes
Ou au creux des plus profondes gorges
Nous voulions voir les cieux
Et le public disait
Quel courage sans borne
Ils affrontent les mornes
Carapaces du laid
Les dserts les plus froids
Et les plaines arides
Traverss mille fois
Autant qu'taient de rides
Sur le visage coi
Du vieillard centenaire
Rencontr sur la terre
De Baffin rappelle-toi
Chaque fois que j'entends la pluie qui tombe
Je pense que le ciel pleure
Ceux que j'ai fait pleurer
J'espre que mes erreurs
N'ont pas fait trop de mal
Et j'aimerais que mon coeur soit intersidral
J'espre que mes erreurs
N'ont pas fait trop de mal
Et j'espre que mon coeur est intersidral
J'aimerais que mes erreurs
N'aient pas fait trop de mal
Et j'espre que mon coeur est intersidral
Sur les routes de cailloux
Tiens? Les routes de cailloux
Balthazar, Loc putain, putain...
Padapap...
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Les Remords Du Commandant Lyrics

Jean Leloup – Les Remords Du Commandant Lyrics