Je n'avais jamais eu de chambre ? moi
Ni seulement
L'un de ces lits o? - dit-on - l'on se noie dans
Des draps blancs
Je n'avais jamais eu que des divans
Des lits ?troits
Que des couches o? l'on dort comme en plein vent
Et o? l'on a froid
Enfant, j'ai toujours appris mes le?ons
Fait mes devoirs
Dans la salle ? manger o?, grand gar?on
Soir apr?s soir
J'ai fait mon lit dans un angle du mur
O? j'ai r?v?
A toutes les couleurs de l'aventure
Comme ? la t?v?
Puis j'ai retenu mon souffle en rentrant
Apr?s minuit
Pour ne pas alerter mes chers parents
De mes ennuis
Ils devaient pour travailler se lever
Avant le jour
Et auraient bien s?r jug? d?prav?es
Mes pauvres amours
J'errais alors dans les tristes banlieues
O? l'on attend
Rien
Et o? l'on marche des lieues et des lieues
En esp?rant
Qu'un
Geste ou qu'un regard bouleversera
La petite
Vie
Que les parents ont men? l?
Sans en avoir vraiment envie

C'est dans des draps blancs que tout commence
Et que tout finit
Beaux draps repass?s de l'existence
Aux plis bien jaunis
Jamais vraiment tir?s de l'armoire
Des nuits sans envie
Draps secs, draps vierges et draps-m?moire
De bien trop mornes vies
Malheur ? toi, toi qui voulais mieux
Que vivre ? demi
Faire de tous tes jours des f?tes-dieu
Aux riches semis
Sur tes draps aux couleurs de lilas
De fleurs pourpres en lourds entrelacs
Brass?es de pavots au coeur grenat
D'oeillets noirs et de tr?fles incarnats
Bouquets de sauge et de datura
Roses roses et roses baccarat
Li?es dans leur parfum sc?l?rat
Purulent op?ra

J'ai trop connu de ces draps ?lim?s
Avant leur temps
Tristes draps d'h?tel o? sont imprim?es
Des fleurs des champs
Simples comme celles des cloisons
Comme bonjour
Qui ont fait d?p?rir de leur poison
Tant et tant d'amours
C'est dans ces fleurs d?color?es que j'ai
Pu mod?rer
Mes belles ardeurs et mes grands projets
Que j'ai serr?
Quelques corps, quelques coeurs qui mont appris
A me gu?rir
De ces erreurs meublant mon bel esprit
Jusqu'? en mourir
Mais c'est l? qu'un jour entre ces deux draps
De nylon sec
Toi que je n'attendrais plus tu viendras
Et tout avec
Avec ces riens qui font un roi du pire
N?cessiteux
Et l'amour instaurera son empire
Dans mes draps douteux
Riant, nous irons tous les deux choisir
La premi?re
Paire
De draps blancs qui seront nos d?sirs
Voiles sur la Mer
Voilure de navire, voilage de noces
Et parfum?s
Tels que la toile de fil d'Ecosse
De la sainte nappe de l'autel

C'est dans des draps blancs que tout commence
Et que tout finit
Je n'aurais pas su saisir ma chance
Saisir l'ironie
De ce sort qui commande ce soir
Comme une anarchie
Des draps blancs macul?s de noir
En un sanglant g?chis
Malheur ? toi qui voulais mieux
Que vivre ? demi
Faire de tous tes jours des f?tes-dieu
Aux riches semis
Sur tes draps aux couleurs de lilas
De fleurs pourpres en lourds entrelacs
Brass?es de pavot au coeur grenat
D'oeillets noirs et de tr?fle incarnats
Bouquet de sauge et de datura
Roses roses et roses baccarat
Li?es dans leur parfum sc?l?rat
Purulent op?ra
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Les Draps Blancsles Draps Blancs Lyrics

Jean Guidoni – Les Draps Blancsles Draps Blancs Lyrics