Mon enfance passa, de grisailles en silences
De fausses rйvйrences, en manque de batailles
L'hiver, j'йtais au ventre de la grande maison
Qui avait jetй l'ancre au nord parmi les joncs
L'йtй а moitiй nu, mais tout а fait modeste
Je devenais indien, pourtant dйjа certain
Que mes oncles repus m'avaient volй le Far West

Mon enfance passa, les femmes aux cuisines
Oщ je rкvais de Chine, vieillissaient en repas
Les hommes au fromage s'enveloppaient de tabac
Flamands taiseux et sages et ne me savaient pas
Moi qui toutes les nuits, agenouillй pour rien
Arpйgeais mon chagrin au pied du trop grand lit
Je voulais prendre un train que je n'ai jamais pris

Mon enfance passa, de servante en servante
Je m'йtonnais dйjа qu'elles ne fussent point plantes
Je m'йtonnais encore de ces ronds de famille
Flвnant de mort en mort et que le deuil habille
Je m'йtonnais surtout d'кtre de ce troupeau
Qui m'apprenait а pleurer, que je connaissais trop
J'avais l'њil du berger mais le cњur de l'agneau

Mon enfance йclata, ce fut l'adolescence
Et le mur du silence, un matin se brisa
Ce fut la premiиre fleur et la premiиre fille
La premiиre gentille et la premiиre peur
Je volais, je le jure, je jure que je volais
Mon cњur ouvrait les bras, je n'йtais plus barbare
Et la guerre arriva, et nous voilа ce soir.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Mon Enfance Lyrics

Jacques Brel – Mon Enfance Lyrics