C'en est bien fini, nous ne verrons plus de l'Andalousie, les gitans venus
La chemise ouverte sur leur peau brыlйe
Les roulottes vertes au milieu des blйs
Et coquelicot, pavot arrachй, les grands calicots place du marchй.

Le ciel se fait lourd, les roses se fanent.
Nous vivons le temps des derniers Tziganes.

Disparus l'enfant, voleur de cerceaux
Les chevaux piaffants de tous leurs naseaux.
Disparus les вnes avec leurs paniers
Les belles gitanes sous les marronniers.
En ce temps qui va, qui va dйvorant
On n'a plus le droit d'кtre diffйrent.

Le ciel se fait lourd, les roses se fanent.
Nous vivons le temps des derniers Tziganes.

Plus de feux de camp prиs des HLM
Rйvolu le temps des anciens bohиmes.
Finis l'esplanade et les tambourins
Les derniers nomades claquent dans leurs mains
Et la libertй, femme de gitan, tombe poignardйe sous l'effet du temps.

Le ciel se fait lourd, les roses se fanent.
Nous vivons le temps des derniers Tziganes.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Les Derniers Tziganes Lyrics

Isabelle Aubret – Les Derniers Tziganes Lyrics