Anachroniques, les saltimbanques sont lа, salut
Salut nomades, voici le monde qui vient а vous
Ouvrez la tente qui tenait toute en une main
Йcoute, йcoute, зa ne te coыte que зa, qu'un sou

Sur son bicycle d'un autre siиcle, rivй, rкvant
L'homme titube, chavire et tombe, on rit, hourra
Un вne maigre, sur scиne, йmigre, Clopin flapi
On dit qu'il compte jusqu'а cinquante, c'est beau, sabot

Sur son trapиze, le temps repose son pas, si peu
La corde casse, clouons la caisse, l'ami est mort
Roulez, roulotte, ma voix sanglote, pour qui? Pour quoi?
Poussiиre ou neige, dans un nuage, tout va, tout vient.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Anachroniques, Les Saltimbanques Lyrics

Guy Beart – Anachroniques, Les Saltimbanques Lyrics