Violent, angoissant, cruel, inhumain
Portant pourtant, un joli prйnom fйminin
L'ouragan Katrina noie mon Jambalaya
Le bayou sera toujours blue

Ma Nouvelle-Orlйans, berceau du blues enfant
Dieu semble t'avoir blessйe, oubliйe et dйdaignйe
Je parle du Dieu argent, du dollar frйmissant
Des promesses du Texan, menteur mais pourtant prйsident

Le quartier franзais n'est plus ce qu'il йtait
Les plantations en Louisiane sentent moins bon
Mais le crйole n'oublie pas de fкter le mardi gras
Cajun, зa sera mieux demain

Ma Nouvelle-Orlйans, des vautours viennent souvent
Touristes, voyeurs en manque des sensations dйplacйes
Ils viennent te voir pleurer, regretter le passй
Ils payent а la demande, la belle histoire du Dixieland

Ma Nouvelle-Orlйans, berceau du blues enfant
Dieu semble t'avoir blessйe, oubliйe et dйdaignйe
Je parle du Dieu argent, du dollar trйbuchant
Des promesses du Texan, menteur mais pourtant prйsident.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Ma Nouvelle-Orléans Lyrics

Eddy Mitchell – Ma Nouvelle-Orléans Lyrics