(Alain Bashung/Boris Bergman)

Tu additionnes tu multiplies les petits câlins anonymes
Et les cartouches tout en douceur tout en douceur millésime.
Si tu savais ce qu'il faut la faire mouiller la machine.

Je m'allume et je passe sur manuel, sur tes lèvres comme un lapsus.

Et tu caresses ton personnel pour éviter que les bonnes causent.
Laisse pas tomber comme ça l'épine
Ça f'rait trop de peine à Rose.

Pourquoi faut-il, grand manitou, que le magicien dose?

Je m'allume et je passe sur manuel, sur ses lèvres comme un lapsus.

Les porteurs n'iront pas plus lion, pas plus loin.
Docteur Livingstone le sait bien, lui le sait bien
Malédiction, malédiction, tous en scène.

Nous ne quitterons pas cette île de rêve
Sans jeter un dernier regard.
À colorier chez soi ou à consumer sur place.

Je m'allume et je passe sur manuel, sur ses lèvres comme un lapsus.
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Malédiction Lyrics

Alain Bashung РMal̩diction Lyrics