Ca commence par un nom qui vient à manquer
Une absence, un, regard, rien en particulier
Un prénom dans une phrase, un vide à combler
Est-ce un signe en présage que le sort à confirmer
Et c'est le nom de mon frère qu'elle a mélangé
Avec celui de mon père dimanche dernier
On l'oublie, on fait comme si c'était la première fois
Puis c'est en psy qu'on ira la chercher

Si sa mémoire était en train de flancher
Ces jours et ces mois qui se ressemblaient
Ces moindres détails qu'elle à oublié
Je veux qu'elle sache qu'on n'l'oubliera jamais
La reine qu'elle a été sera à jamais dans nos coeurs
Elle siège même si désormais
Son regard est vide, le bleu de ses yeux
Me rappelle les voyages qu'elle me racontait
Mais sa maison est vide sans sa voix, ses secrets
Ses refrains ses recettes qu'elle seule nous confiait
Personne ne mérite d'oublier qui il est
Ce chant est pour toi et ceux qui souffrent
La Grande Reine a oublié
On n'oubliera jamais La Grande Reine qu'elle a été
On n'oubliera jamais La Grande Reine

Grande reine, grand-mère de huit petits enfants
Mère de quatre et reine d'un homme, tu lui as dévoué ta vie
Tu l'a construit, il t'a offert son trône
Il t'a noblie, votre amour est un autre monde
Si pur si fort, je le recherche encore
Mais le voit partout dans ses gestes pour toi
Il siège à tes côtés, il t'aime si fort ton roi
Je sais combien il souffre quand toi tu n'le reconnais pas

Si sa mémoire était en train de flancher
Ces jours et ces mois qui se ressemblaient
Ces moindres détails qu'elle à oublié
Je veux qu'elle sache qu'on n'l'oubliera jamais
La reine qu'elle a été sera à jamais dans nos coeurs
Elle siège même si désormais
Son regard est vide, le bleu de ses yeux
Me rappelle les voyages qu'elle me racontait
Mais sa maison est vide sans sa voix, ses secrets
Ses refrains ses recettes qu'elle seule nous confiait
Personne ne mérite d'oublier qui il est
Ce chant est pour toi et ceux qui souffrent
La Grande Reine a oublié
On n'oubliera jamais la Reine qu'elle a été
On n'oubliera jamais, oubliera jamais

Eloigne nous de ce mal
Qui la ronge à coeur, à sang, à cran, à tort

Eloigne nous de ce mal
Qui la ronge à coeur, à sang, à cran, à tort

Eloigne nous de ce mal
Qui la ronge à coeur, à sang, à cran, à tort

Eloigne nous de ce mal
Qui la ronge à coeur, à sang, à cran, à tort

La reine qu'elle a été sera à jamais dans nos coeurs
Elle siège même si désormais
Son regard est vide, le bleu de ses yeux
Me rappelle les voyages qu'elle me racontait
Mais sa maison est vide sans sa voix, ses secrets
Ses refrains ses recettes qu'elle seule nous confiait
Personne ne mérite d'oublier qui il est
Ce chant est pour toi et ceux qui souffrent
La Grande Reine a oublié
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

La Grande Reine Lyrics

Vitaa – La Grande Reine Lyrics