J'ouvre tes lettres chaque semaine
Tu me parles de ta réalité
Et de ma vie qui te fait rêver
Toutes ces paillettes, ces beaux hôtels
Si tu savais
C'est pas comme ça au quotidien
Les contes de fées
Ont eux aussi des lendemains

Y'a les jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Je pleure comme tout le monde
Quand je rentre seul chez moi
Le coeur à sec
Et que personne ne m'attend
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y'en a
Il y'en a

Mes sourires dans les magazines
Les plages immenses cartes postales
On dirait un monde idéal
Comme tellement de gens l'imaginent
Bien sûr y'a pire
Je voudrais pas être indécent

Mais des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Je pleure comme tout le monde
Quand je rentre seul chez moi
Le coeur à sec
Et que personne ne m'attend
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y'en a
Il y'en a

Tu dis ne pas voir d'avenir
Encore moins une raison d'être
Quand tu regardes par la fenêtre
Quelques fois le vide t'attire

Mais des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Qu'il y'en a
Qu'il y'en a
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Les Jours Sans Lyrics

Vincent Niclo – Les Jours Sans Lyrics

J'ouvre tes lettres chaque semaine
Tu me parles de ta réalité
Et de ma vie qui te fait rêver
Toutes ces paillettes, ces beaux hôtels
Si tu savais
C'est pas comme ça au quotidien
Les contes de fées
Ont eux aussi des lendemains

Y'a les jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Je pleure comme tout le monde
Quand je rentre seul chez moi
Le coeur à sec
Et que personne ne m'attend
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y'en a
Il y'en a

Mes sourires dans les magazines
Les plages immenses cartes postales
On dirait un monde idéal
Comme tellement de gens l'imaginent
Bien sûr y'a pire
Je voudrais pas être indécent

Mais des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Je pleure comme tout le monde
Quand je rentre seul chez moi
Le coeur à sec
Et que personne ne m'attend
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y'en a
Il y'en a

Tu dis ne pas voir d'avenir
Encore moins une raison d'être
Quand tu regardes par la fenêtre
Quelques fois le vide t'attire

Mais des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Faut faire avec
A défaut de faire semblant
Et des jours sans
Je peux te dire qu'il y en a
Qu'il y'en a
Qu'il y'en a