Le pays que je veux faire est pareil à la forêt
Le pays que je veux faire est pareil à la forêt
Et du lac à la lisière
Du coteau à la clairière
De la source à la rivière
Tout le monde y trouverait
De la source à la rivière
Tout le monde y trouverait
Tout l’monde y trouverait
Des noeuds de belle écorce
Des branches, des racines
Des feuilles, des aiguilles
Du pin pis du sapin
Du saule et pis du hêtre
Chêne rouge et frêne gris
Bouleau rouge et bouleau blanc
L’épinette et le mélèze
Et le noyer cendré
Le cyprès, le peuplier
Les tilleuls et les pommiers
Trois couleurs de lilas… et trente érablières
Et je n’ai rien dit de la loutre
Et je n’ai rien dit du renard
Le pays que je veux dire, il ressemble à l’océan
Le pays que je veux dire, il ressemble à l’océan
De la brume à l’embellie
De la brise à l’accalmie
Entre le sel et la vie
Il n’est jamais fainéant
Entre le sel et la vie
Il n’est jamais fainéant
Il n’est jamais fainéant
L’accordéon du vent
C’est la danse des hauts-fonds
Des cayes, des écailles
Les saumons, les bigorneaux
Les thons pis les baleines
Des blanches, des bleues
Des grosses et des moyennes
L’anguille et le turbot
La sole et le flétan
La morue pis l’espadon
Le crabe et le hareng
Cent couleurs de coraux… et le sable et les algues
Et je n’ai rien dit des mouettes
Je n’ai rien dit du cormoran
Le pays que je veux être, il ressemble au ciel d’ici
Le pays que je veux être, il ressemble au ciel d’ici
Qu’il y pleuve, neige ou vente
Il est plein de voix vivantes
De couleurs et d’épouvantes
D’arcs-en-ciel et d’appétits
De couleurs et d’épouvantes
D’arcs-en-ciel et d’appétits
Des cris, des plumes
Des nids, des oeufs
Je te couperai la tête
Je te couperai la queue
La grive et l’alouette
L’oriole et la fauvette
Le geai, le rossignol
Et la corneille et le hibou
Hirondelle et merle bleu
Le pic et le pivert
Une buse, un colibri
Les canards et les perdrix
Et les oies, les oies, les oies
Par milliers sur la batture
Et je n’ai rien dit des étoiles
Et je n’ai rien dit de la nuit
Le pays que je te chante, je le nomme avec mes mots
Le pays que je te chante, je le nomme avec mes mots
De Val-d’Or en Gaspésie
D’Arvida jusqu’en Estrie
De Bras-d’Or et j’en oublie
Qu’il résonne à mon écho
De Bras-d’Or et j’en oublie
Qu’il résonne à mon écho
Tous les mots en place
Pour la grande chaîne
Donnez la main, madame
Prenez la main, monsieur
Saluez bien vot’ compagnie
Faites swinguer l’Académie
Au premier couple, présentez
Madame Larousse, monsieur Littré
Le Grand Robert qui vient d’entrer
C’est l’P’tit Robert qui va caller
Iou-ouu!
As-tu vu l’bonhomme Furetière
Sur sa chaise qui tape du pied?
La Fontaine et Molière
Qu’ont des fourmis dans les souliers?
À la main blanche, à la main noire
Usez les planchers d’l’histoire
Invitez l’monde aux alentours
Ça va danser jusqu’au p’tit jour
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Le Pays Que Je Veux Faire Lyrics

Gilles Vigneault – Le Pays Que Je Veux Faire Lyrics

Songwriters: Gilles Vigneault, Robert Bibeau
Le Pays Que Je Veux Faire lyrics © Évangeline/APEM

LyricFind
Lyrics term of use