Darwah, t'as vu, c'est incontrôlable, c'est passer des heures de rimes,
C'était l'darwah quand la France a gagné la coupe du monde, la coupe d'Europe, tu t'rappel?
C'était l'darwah quand Idéal-J a chanté " Hard-core " à l'élisé mont-martre, pareil,
C'est l'darwah pendant nos concerts, ça part en live, ah, j'aime ça, c'est l'darwah,
Quand, une manif, une émeute, ou l'31 décembre, tous ceux en cellule,
Dans une fête, ou dans GAV, c'est un vrai bordel, t'as vu, ça part en sucette, t'sais quoi?
J'ai r, J'ai rien d'autre à faire à part sortir des grands albums (bums),
Qui font vibrer mon corur, tu l'entends, il fait boum-boum, c'rap c'est du gros calibre,
C'est pas du gomme (gomme), tu mens, j'dégomme (gomme),
Cette musique est un chaos, comme pour zgum (zgum), Mike Tyson (son),
Ça vient pas du 16 mais d'la zone (zone), pour le 113 et nos semblables qu'on emprisonne (zone)
Fais péter la sono d'ton bolide quand tu vroum (vroum) Rad dec au dec, ou a rg avec leur zoom (zoom)
Dis bien aux jaloux qu'ils prennent exemple, car j'cartonne (tonne) je pèse des tonnes (tonnes)
Comme le cartable de mon pote s'il fait l'teum (teum)
Protèges ta femme ta maîtresse et leurs teum (teum)
J'suis cool (cool), dis-leur qu'c'est Housni qui s'la donne.
Donne-moi ton numéro, et je te phone (phone)
Un p'tain d'phone comment ? comment ? C'est fun (fun)
Chuis p't'être pas Zidane, mais dans l'rap,
C'est tout comme (comme) Technicien du flow et de rime sur ton microphone.

C'est pour le 9.1.9.2.9.3.9.4.9.5.7.5.7.7.7.8,
C'est l'darwah,c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.

On est copain copine quand j'ai un môme (môme), encore jeune (jeune),
Faut plus qu'on chôme (chôme) afin qu'il déjeune (jeune). Joues pas l'bad boy,
Pose ton gun (gun), tu f'ras pas long feu si tu dégaine (gaine), relâches ton gun (gun).
Arrêtes de mater ma dégaine (gaine), regardes ta gueule (gueule).
Arrêtes la waneguène (guène). Y'a trop d'chem' (chem'), taré les play boy,
Ils sont chem' (chem'), frottent leur boules (boules),
Même si son talent qui perd son doigt dans leur boule (boule),
Méritent un coup d'boule, me saoule (saoule).
Hab de ma boule (boule) ha soul (soul). " J'm'en bas les couilles ! "
Underground jusqu'au slip, même si les radios nous refoulent (foule).
J'démonte les concerts comme les rockeurs, m'jette dans la foule (foule).
Ça s'passe à Vitry sur seine (seine), ouais gros, on nique la dispo,
Et tous ceux qui renseigne, saigne.
Dans la rue comme sur scène (scène), tu saigne (saigne) comme ton zen (zen)
Quand tu m'les casses alors qu'chui zen (zen). Quand ça chlingue (chlingue)
J'me distingue (tingue) avec un flow qui flingue (flingue)
Bang bang ! J'te rends dingue (dingue).

C'est pour le 9.1.9.2.9.3.9.4.9.5.7.5.7.7.7.8,
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.

Hun j'enchaîne (chaîne), j'vois qu'tu change pas d'chaîne (chaîne),
Au micro j'te fouette à coup d'chaîne (chaîne).
Ici Rohff le " nettoyeur ! " qui s'déchaîne (chaîne), remballes mes " toileur ! ",
Là tu m'gène (gène) " I got the power ! "
Rap de gn, gn, pi ban pour l'antigang, gign, gn, ah, j'ai la haine (la haine)
Contre tous ces fachos en manque d'hygiène (giène), dégoûtés qu'on gène (gène)
Faire péter la rime c'est délirant moi j'aime (j'aime)
Bois à ma santé quand tu vas tiser (tchin tchin),
Il est bien temps d'concrétiser imagine (gine),
J'vais tellement traumatiser les jaloux qu'ils auront l'jean (jean),
Mais y'a pas lieu d's'mettre dans l'zin (zin)
Si y'a la troisième guerre mondiale, moi j'part en mougaïzin (zin).
Dédicacé à mes cousins, mes cousines (zines),
Renois maghrébin, maghrébine, qu'tu trouve zin-zina.
Danse avec moi, l'Comorien,
ewah, même les papous et les Chinois, foutent le darwah, ah, ah.
A tout mes proches à team (team), 113 clan, mafia africaine,
Ma dream team (team), tous les gens qu'j'estime (time).
Quant aux détracteurs qui friment (friment), on les bousille (zille),
À coup d'zim (zim), et s'il le faut, à coup d'team (team).
Comme Sisqo, mon rap attire les strings (strings),
Si t'es un boxeur écoutes c'morceau avant d'monter sur l'ring (ring).
Dring dring ! Qui c'est ? c'est Rohff pour ceux qui triment (triment).
Que tu sois dans un squat (squat), en boite (boite),
Ambiance adéquate (quate) fais péter les watts (watts)
J'bois pas d'alcool, donc j'prends pas d'bouteilles (teilles),
Même si tu m'arrive pas à la cheville, encore moins à l'orteil (teil).

C'est pour le 9.1.9.2.9.3.9.4.9.5.7.5.7.7.7.8,
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est pour le 9.1.9.2.9.3.9.4.9.5.7.5.7.7.7.8,
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est pour le 9.1.9.2.9.3.9.4.9.5.7.5.7.7.7.8,
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.
C'est l'darwah, c'est l'darwah, c'est l'darwah et ewah.

Ah après le code de l'honneur à travers les temps ça vient d'Vitry
C'est pour toutes les races, toutes les générations, pas d'favoritisme,
C'est tout c'que j'sais faire, du bon son quoi ! ,
C'est en premier de toutes les musiques que tu peux écouter,
Du bled à la France, ouais gros !, .ouais gros !, la la,
Le combat continue , j'ai à panama, lelela, lelela, haha, c'que j'ai ?
L'darwah. J'ai grandi d'dans, j'fais ça naturellement, originalement, ahhhhh !
Darwah, darwah, wouuuuhh !! haha, pour tous les Comoriens, j'représente
R o h 2f, allias, ô Housni, à la prochaine, j'serais là
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

Darwah Lyrics

Rohff – Darwah Lyrics