Assez de souvenirs pour se dire
Cette fois
Que la vie est faite de hasards
Et de choix
Elle voudrait forcer la main
Son destin
Pour tout vivre en grand,
R'ver sans fin
Elle croit en tout mais face au monde
Ses yeux s'inondent
Pr'te basculer encore
Chaque seconde
Mais ces instants si forts, retiennent
Alors
Tous ses espoirs sans lendemain

Elle voit de sa fen'tre les 'toiles,
Et c'est rare, et 'a lui donne espoir
Il est tard mais peut-'tre
Qu'ils verront que tout n'est pas
Que gris ou noir

Elle est si belle le soir lorsque
Tout s''teint
Ses blessures qu'elle n'aime pas voir
Au matin
Ces nuits d'ivresse qui lui font
Croire que tout va bien
Elle est si belle quand la nuit lui
Appartient
Fini de se d'truire, jour apr's jour
Car prisonni're,
Plus rien n'existe autour
Marre de nuire,
De fuir, de faire le tour,
D'un mauvais r've,
Elle veut se r'veiller

Elle voit de sa fen'tre les 'toiles,
Et c'est rare, et 'a lui donne espoir
Il est tard mais peut-'tre
Qu'ils verront que tout n'est pas
Que gris ou noir
X2

Finie la tendre m'lancolie
La complaisance de la langueur
Finis les soupirs de nostalgie
Et les refus au bonheur

Elle voit de sa fen'tre les 'toiles,
Et c'est rare, et 'a lui donne espoir
Il est tard mais peut-'tre qu'ils
Verront que tout n'est pas que gris
Ou noir
X2
Correct  |  Mail  |  Print  |  Vote

L'espoir Lyrics

Margaux Avril – L'espoir Lyrics